Témoignage de Fabien BIAU, lauréat de la 26ème promotion "Un des Meilleurs Ouvriers de France"

Actualités

Témoignage de Fabien BIAU, lauréat de la 26ème promotion "Un des Meilleurs Ouvriers de France"

Date : Publié par

 

                                          

 

     Fabien BIAU, classe « Chaudronnerie » - Métier de l’industrie et métallurgie.  

 

 

 

 

  • Comment avez-vous découvert le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » ? Étant MAF en 2002 et ayant connu le national aux Olympiades des métiers en 2003, ce prestigieux concours ne m’était pas inconnu. Je l’ai découvert il y a quelques années à la télévision avec les différents métiers de la bouche et le fameux col bleu, blanc, rouge.

 

  • Pourquoi avoir voulu y participer ? Cela faisait quelques années que j’y pensais, aillant suivi les anciennes éditions de loin j’ai pu analyser les œuvres réalisées lors des finales. Je ne pensais pas avoir le courage ni les connaissances nécessaires pour participer aux précédents concours. Poussé par ma femme, le 26ème  concours a été un déclic pour moi, je m’y suis inscrit pour ne pas avoir de remords par la suite.

 

  • Quel âge aviez-vous lors de votre inscription ? J’avais 33 ans quand je me suis inscrit à ce concours.

 

  • Vous êtes lauréat de la classe « chaudronnerie », pourriez-vous nous décrire votre projet qui a su séduire les jurys d’experts ? Mon projet était de réaliser un « Cyclone Diffuseur ». Pour faire simple :
    • Une turbine d’un gros turbo réalisé avec 3 alliages différents utilisés en chaudronnerie : Acier, Inox, Cuivre.
    • Le tout posé sur un support de ma conception avec une surface composé gauche et un prisme évolutif vrillé sur 180° en guise de pied.
    • Au sol une platine en forme de carte de France incliné à 15° pour admirer le dessous de l’œuvre par réflexion (sans se baisser) et mettre en avant cette excellence française.

           La difficulté a été la précision et le respect de tolérance de fabrication imposées par le cahier des charges.

 

  • Combien de mois ou d’heures de travail ont été nécessaires pour votre préparation à ce concours ? Nous avons reçu le cahier des charges ainsi que la définition de l’œuvre à réaliser le 5 Janvier 2018, avec comme date butoir fin Octobre 2018. Ce projet à occupé tout mon temps personnel, pas moins de 850 heures de travail ont été nécessaires sans compter le travail en amont pour se préparer (logiciel, entraînements).

 

  • Que représente pour vous le titre « Un des Meilleurs Ouvriers de France » ? Ce titre représente pour moi l’excellence Française et la domination d’un savoir faire dans le métier même, si on ne peut pas être bon partout, on est sur le bon chemin pour en acquérir les connaissances. Le travail, la persévérance, la recherche et la remise en question sont des éléments qu’il faut prendre en compte lorsque l’on pense à ce titre.

 

  • Quel était votre niveau d’études au moment du concours ? J’étais chaudronnier de métier avec un BTS et une Licence Professionnelle en « structure métallique et assemblage soudés », ces formations ont été mes maître-mots pour ce concours.

 

  • Quel était votre situation professionnelle au moment du concours (salarié, indépendant, enseignants, sans emploi) ? Au moment du concours j’étais salarié d’une PME au sud du Tarn.

 

  • Depuis combien de temps étiez-vous en activité professionnelle au moment du concours ? J’ai débuté mon activité professionnelle en Septembre 2000 en tant qu’apprenti, qui par la suite m’a mené à responsable d’atelier et chargé d’affaires.

 

  • Comment vous projetez-vous dans les années à venir ? A quoi va vous servir ce titre ? Déjà en place dans une belle société, j'aimerai évoluer sur des bases de gestion d'entreprise pour le futur, pourquoi pas voler de mes propres ailes. Ce titre me servira à donner une image concrète de notre travail d'excellence et peut-être séduire de nouveaux clients. Et pour une partie j'aimerai continuer quelques heures d'enseignements techniques dans différentes formations afin de partager mon savoir-faire et acquérir de nouvelles compétences à travers le relationnel professionnel.

Contacter le COET-MOF

COET-MOF
61-65 rue Dutot
75015 - Paris 15
Téléphone : 01 55 55 98 49
Fax : 01 55 55 99 19





Votre message a bien été envoyé