Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France

Charte déontologique « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

Charte déontologique « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

Date : Publié par

Les personnes concernées

Les personnes concernées sont celles en charge du concours : les administrateurs du COET MOF et les représentants des branches et/ou organisations professionnelles.

Sont également concernés :

  • les président(e)s de classes et de jury,
  • les membres des jurys de classe,
  • le président et les membres du jury général,
  • les délégués régionaux et départements (tous correspondants rattachés à la délégation régionale)

Ces dernières, chacune en ce qui les concerne, est en devoir de signer en plus de la présente charte une des trois annexes ci-dessous.

 

Préambule

Le titre diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est un droit individuel. Il permet à toute personne, âgée de plus de 23 ans, de faire valider ses savoir-faire en situation professionnelle par un jury, en vue d’obtenir à la fois le titre et le diplôme de niveau III inscrit au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles).

Les modalités et les critères d’évaluation des candidat(e)s au titre diplômant « Un des Meilleurs ouvriers de France » sont fixés par la réglementation du titre concerné (règlement général du COET et le règlement de l’examen).

Les membres du jury évaluent objectivement l’expérience et la maîtrise du savoir-faire des candidat(e)s en rapport direct avec le référentiel métier ; ils décident souverainement de valider ou de refuser le titre diplômant.

 

Toute personne en charge du concours

 

1- La neutralité

Les personnes en charge du concours diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France », qui n’est pas un examen de fin de formation, ni une instance de recrutement, doivent faire abstraction de tout intérêt personnel et professionnel.

Elles ne participent pas aux évaluations ni aux délibérations du jury.

 

2- Le respect de la confidentialité

Les personnes en charge du concours diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France » respectent la confidentialité des informations de toute nature fournies par le candidat(e) et notamment les données personnelles et professionnelles.

 

3- L’égalité de traitement

Les personnes en charge du concours diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France » peuvent accompagner et conseiller les candidats.

Leur intervention s’effectue obligatoirement à titre gracieux.

Les modalités de l’accompagnement, ou l’absence d’accompagnement, n’entrent pas en compte dans l’évaluation du savoir-faire.

 

4- L’éthique du titre/diplôme et de la marque

Les personnes en charge du concours diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France », ayant une responsabilité nationale ou territoriale, ne peuvent participer, de près ou de loin à une entreprise de coaching ou de formation pour d’éventuels candidats.

Les personnes en charge du concours diplômant « Un des Meilleurs Ouvriers de France », ayant une responsabilité nationale ou territoriale, ne peuvent engager des actions commerciales au titre du concours à des fins personnelles ou pour une organisation étrangère au COET MOF.

À ce titre, toutes les personnes en charge de concours s’engagent à reconnaître que seul le COET MOF est habilité à engager toute forme de convention et/ou partenariat avec un tiers.

 

Les Présidents de classe et membres des jurys de classe s'engagent à

  • Prendre connaissance des statuts du COET MOF.
  • Prendre connaissance du règlement du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ».
  • Une stricte confidentialité vis-à-vis des informations que ma fonction pourrait m’amener à connaître.
  • Signaler au président du jury général toute parenté ou toute relation personnelle ou professionnelle avec un candidat.
  • Respecter le principe d’égalité de traitement des candidats et à bannir toute forme de discrimination lors des évaluations.
  • Ne pas prendre en compte les éventuelles modalités d’accompagnement des candidats dans la préparation du concours pour leur évaluation.
  • Participer aux réunions préparatoires et de coordination et à respecter les instructions écrites ou orales qui me seront données par le président du jury général.
  • Un strict devoir de neutralité qui m’interdit le port de tout signe d'appartenance religieuse, même discret et toute attitude qui pourrait être interprétée comme une marque d'adhésion ou au contraire comme une critique à l'égard d'une croyance particulière.
  • Eteindre mon téléphone portable pendant les évaluations.
  • Ne commenter en aucune façon, et en particulier sur des listes de diffusion, le déroulement et les sujets des épreuves du concours MOF.
  • Respecter la confidentialité des informations de toute nature fournies par le candidat(e) et notamment les données personnelles et professionnelles.
  • Garantir la confidentialité des délibérations du jury.
  • Ne pas divulguer les résultats aux candidats.
  • Ne pas participer, de près ou de loin, à une entreprise de coaching ou de formation pour d’éventuels candidats.
  • Ne pas engager des actions commerciales au titre du concours à des fins personnelles ou pour une organisation extérieure au COET MOF. 
  • Reconnaitre que seul le COET MOF est habilité à engager toute forme de convention et/ou partenariat avec un tiers.
  • Ne participer comme président membre du jury de la classe……..…qu’à titre gracieux.

 

Contacter le COET-MOF

COET-MOF
61-65 rue Dutot
75015 - Paris 15
Téléphone : 01 55 55 98 49
Fax : 01 55 55 99 19





Votre message a bien été envoyé.