Actualités

Bilan des Webinaires !

Date : Publié par

Le parcours d’excellence « Un des meilleurs ouvriers de France » s’est ouvert, dès le mois de février 2020, par des réunions organisées sous format numérique.

Animés par le COET-MOF et ses délégués régionaux auprès des candidats inscrits, ces webinaires se sont tenus à un rythme cadencé, tout au long de la période du confinement. L’objectif était de rappeler les règles du concours UMOF, mais également de présenter les innovations introduites dans le cadre du parcours d’excellence pour la XXVIIème édition.

Présentant une dimension interactive, les webinaires ont permis aux candidats de poser l’ensemble de leurs questions à l’équipe du COET-MOF et de rentrer dans une dynamique de suivi et d’accompagnement.

Au total, 135 sessions environ ont été organisées, auxquelles ont participé près de deux tiers des candidats.

A l’issue des webinaires, les candidats ont été conviés à répondre à un questionnaire de satisfaction. Le 07 juillet à 11 heures, 700 personnes y avaient répondu. Il est donc possible d’en tirer de premières conclusions.

 

Origine des répondants (672 répondants)

 

Les principales régions de participants correspondent, en toute logique, aux territoires d’inscription les plus importants :

  • L’Île-de-France (148 participants ; 22% des répondants) ;
  • Grand-Est (88 ; 13,1%) 
  • L’Auvergne-Rhône-Alpes (82 ; 12,2%)
  • La Provence-Alpes-Côte d’Azur (63 ; 9,4%)
  • La Nouvelle Aquitaine (63 ; 9,4%)
  • Bourgogne Franche-Comté (35 ; 5,2%)
  • Bretagne (34 ; 5,1%)
  • Centre-Val-de-Loire (27 ; 4%).

 

1) Participation à un webinaire d’information (692 réponses)

 

  • Oui, une fois (524 réponses ; 75,7%)
  • Oui, plusieurs fois (59 réponses ; 8,5%)
  • Non (109 réponses ; 15,8%)

 

2) Si non, pour quelles raisons ? (142 réponses)

 

  • Problèmes de disponibilité (77 réponses ; 54,2%)
  • Autres raisons, notamment problèmes techniques (46 réponses ; 32,4%)
  • Problèmes d’information du COET-MOF (19 réponses ; 13,4%)

 

3) Qualité des réponses apportées par le COET-MOF (664 réponses)

 

  • Précis/cohérents (569 réponses ; 85,7%)
  • Incomplets (49 réponses ; 7,4%)
  • Autres (46 réponses ; 6,9%)

 

4) Conditions techniques (626 participants)

 

  • Insatisfaisant (4,6%)
  • Peu satisfaisant (9,6%)
  • Satisfaisant (45,4%)
  • Très satisfaisant (40,4%)

 

5) Souhaitez-vous que d’autres webinaires soient organisés ? (651 participants)

 

  • Oui (84,5%)
  • Non (15,5%)

 

6) Si oui, sur quels thèmes précis ? (571 réponses)

 

  • Le déroulement précis du concours (279 réponses ; 48,9%)
  • Les échanges entre candidats (117 réponses ; 20,5%)
  • Les modalités de financement du concours (70 réponses ; 12,3%)
  • Autres (105 réponses ; 18,3%)

 

7) D’une manière générale, êtes-vous : (665 réponses)

 

  • Insatisfait (6 réponses ; 0,9%)
  • Peu satisfait (40 réponses ; 6%)
  • Satisfait (389 réponses ; 58,5%)
  • Très satisfait (230 réponses ; 34,6%)

 

Quelques extraits des réponses libres 

Les points positifs

 

« Belle réactivité du COET, à l'image du monde qui lui permet d'exister. »

 

« Très bien malgré un contexte sanitaire et économique compliqué. »

 

« Très bon échange. Ce fut très intéressant d’échanger entre le COET et les autres candidats (tous métiers confondus). »

 

« De manière générale, c'est une bonne introduction au concours afin de connaitre le déroulement global, les dates potentielles, le financement, les questions éthiques. »


« C'est agréable de se sentir accompagné dans ce projet d'envergure. »


« Le fait d'avoir des rencontres entre candidats et organisateurs me semble important pour prendre connaissance des participants mais aussi lever les questions... Merci à vous d'organiser des webinaires. Le format qui est proposé pour la 27ème édition semble pertinent et très motivant pour notre profession. J'aime beaucoup l'idée de faire un dossier qui sera le reflet de notre parcours professionnel et de pouvoir le défendre. »

 

« J'apprécie votre volonté de communication, de transparence et vos encouragements. Merci. »

 

« L’équipe se montre bienveillante et à l’écoute. Merci infiniment de votre aide. »

 

« Merci aux intervenants qui ont été clairs et pour le contenu des présentations. »

 

« Réponses très précises. Beau duo de la part des organisateurs »

 

« Merci pour les explications très claires durant le webinaire »

 

Quelques marges de progrès

 

« Trop général et trop vague »

 

« Le thème du déroulement précis du concours serait intéressant à développer. »

 

« Un nouveau mode de fonctionnement à priori au niveau du concours en lui-même (ateliers apprenants, dossiers...) qui reste très flou pour ma part. »

 

« Les organismes de financement des indépendants fonctionne a contre temps et réclament de boucler les dossiers avant inscription à la formation, il est difficile d'avoir de la visibilité et l'accompagnement sur ce point est important dans le cadre du concours, je n'ai pas d'inquiétude malgré tout l'année étant exceptionnelle. »

 

Engagements du COET-MOF (au regard de certaines attentes non ou peu satisfaites) :

 

Si le bilan est extrêmement positif, le comité a également essuyé quelques critiques. Parfois même, les webinaires ont engendré de la déception et des frustrations. Elles restent heureusement fort marginales et sont porteuses d’enseignements pour améliorer le dispositif.

Dans une logique de démarche qualité, le COET entend y répondre en lançant 9 chantiers (ci-dessous). Le parcours d’excellence doit apparaître limpide dans ses objectifs, ses modalités et son calendrier (compte tenu du délai des candidats salariés pour demander à leur employeur de s’absenter ou du temps long entre la demande d’une contribution financière et le jour du « module » concerné : 6 mois en moyenne).

Il s’agit d’un travail de longue haleine qui, grâce à l’équipe du COET, est sur le point d’atteindre son ambition. La prise en compte des observations des candidats est précieuse dans la mesure où elle permettra d’y parvenir définitivement.

Au stade de proposition, leur faisabilité doit être approfondie et leur principe acté par le bureau du COET.

 

1) Reproduire l’utilisation du webinaire, mode de diffusion de l’information, simple, peu couteux et efficace (éventuellement des séances, dédiées à un thème : déroulement précis du concours, les tuyaux de financement du concours, rôles respectifs et séparation des missions des acteurs du concours, les fiches RNCP et leur utilisation, réaliser une maquette : quel cadre pour la XXVIIème édition ?).

 

2) Trouver des solutions pour les candidats sans accès à internet (pour des raisons culturelles, économiques ou de localisation dans une zone blanche) : envoi de tous les documents, assistance téléphonique, permanence de proximité.

 

3) Annoncer les dates de webinaires plus en avance pour permettre à chacun de s’organiser, les transmettre également par SMS pour ceux dont les mails échouent dans les SPAM et mieux mettre en valeur leur calendrier sur le site du COET-MOF.

 

4) Pour ceux qui éprouvent des difficultés techniques : élaboration d’un guide d’utilisation du logiciel Unyc et diffusion d’une ligne d’assistance téléphonique.

 

5) Assumer le caractère vague ou incertain de certaines informations. Certaines sont légitimement inaccessibles car en phase de construction de la doctrine du parcours d’excellence et des arbitrages qu’elles supposent (le concours durant 3 ans, les étapes des années 2021 et 2022 ne peuvent être précisées avec la même rigueur que pour 2020.

 

Parallèlement donner un calendrier des dates auxquelles ces informations, dépendantes non pas du seul COET mais également de partenaires et de procédures.

Dans le même temps, rassurer les candidats qui, à ce stade, n’ont pas « perdu de temps » compte tenu du report de chaque jalon du parcours d’excellence.

 

6) Davantage être précis sur les nouveautés des étapes du parcours d’excellence (positionnement, situations apprenantes et séances réflexives) en précisant qu’elles ne sont pas juridiquement obligatoires mais vivement recommandées pour appréhender le concours dans les meilleures conditions et augmenter sensiblement ses chances de réussite. Pour uniformiser le discours : renvoyer vers le lexique du COET-MOF sur son site internet.

 

7) Insister sur le caractère évolutif de certains éléments, la doctrine du parcours d’excellence se construisant au « fil de l’eau ».

 

Le COET a fait le choix d’être totalement transparent, traduction des grands principes du code d’éthique et de déontologie mais le revers est l’imprécision de certaines informations. Indulgence doit être faite au comité pour ce choix courageux.

 

8) Continuer les démarches pour mieux articuler les dispositifs de financement entre eux (CPF, OPCO, FAFCEA, etc.) : les candidats peuvent être rassurés car quelques semaines encore nous permettrons de finaliser ces modes de coordination.

 

 9) Appuyer techniquement les candidats dans la mise en place d’un dispositif d’échanges entre eux (hors COET) pour mutualiser leurs informations, expliquer comment ils ont fait face à certaines difficultés et généraliser les bonnes pratiques (forum, page Facebook). Le respect juridique du RGPD est une condition sine qua non à cet outil. Il conviendra d’étudier ce point.

Contacter le COET-MOF

COET-MOF
61 - 65 Rue Dutot
75015, Paris
Téléphone : 01 55 55 98 49





Votre message a bien été envoyé